logo 03

  • Revue de presse
  • Générac : gare, parking, bistrot ... le village se refait une beauté

Générac : gare, parking, bistrot ... le village se refait une beauté

Article d'Objectif Gard du 28-octobre-2021
Touzellier 768x516
Ce mercredi matin devant la gare rénovée de Générac (Photo : Coralie Mollaret)

Du beau monde hier matin à Générac. Le maire, le président de Nîmes métropole ainsi que la préfète du Gard ont inauguré le nouveau pôle d'échange multimodal de la commune. Montant total des travaux : 2,4 millions d’euros.

Frédéric Touzellier a mis les petits plats dans les grands. « Nous réalisons trois inaugurations en une ! », annonce le maire, amusé. La première concerne la réhabilitation de l’avenue Yves Bessodes, du nom d’un jeune généracois mort pendant la guerre d’Algérie. Mercredi matin, l’ensemble des élus a marché sur cette avenue « entièrement sécurisée pour les piétons et voitures », reliant la cave coopérative à la gare. « Nous avons aussi réalisé des travaux sur le réseau d’assainissement des eaux usées en partenariat avec Nîmes métropole », complète l'édile.

Ces trois inaugurations sont reliées les unes aux autres. Rachetée par la commune en 2015, la gare s’est également faite une beauté : « C’est un nouveau pôle de centralité pour notre village. Nous avons voulu y implanter un bistrot de pays avec un espace de co-working et un point d’accueil pour les touristes », poursuit Frédéric Touzellier.

Generac 768x483

Le coup de fouet sur ce village s’illustre également par un nouveau parking de 26 places de stationnement (dont deux places pour les personnes à mobilité réduite) ainsi qu’une partie dédiée à la location de vélo de l’Agglo. « Ce projet a été imaginé il y a 13 ans », souligne Frédéric Touzellier. Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, a insisté quant à elle sur le fait que « les projets viennent des maires et sont financés par les partenaires. Les maires ont un rôle prépondérant ». La globalité de ces rénovations a coûté 2,4 millions d’euros. Le dossier est toutefois encore loin d’être clos. Le maire de Générac a entamé des discussions avec le Conseil régional pour mettre plus de fréquences de trains. Sachant que chaque année, 150 000 usagers (selon la Région) empruntent cette ligne avec une pointe en période estivale.

 

 

Bandeau logos diffusion GAL PETRv4

En utilisant ce site web, vous nous autorisez à utiliser des cookies.